Thriller

La Source S – Philippe Raxhon

fairy-light-string
Quel est le point commun entre le philosophe romain Sénèque, l’écrivain Oscar Wilde et Napoléon Ier ? La Source S.
Qu’est-ce qui relie Paris, Palerme, Dublin, Tel Aviv, Rome, Waterloo, Sainte-Hélène, et les chemins de la mémoire ? La Source S.
Qu’est-ce qui pourrait bouleverser notre vision historique du monde ? La Source S.
Qu’est-ce qui peut réunir un historien renommé, professeur à la Sorbonne, jouisseur, gourmand et amateur de grands vins sans modération et une jeune chercheuse sicilienne ambitieuse, instable et sensuelle à tomber par terre ? La Source S.
Qu’est-ce qui peut tuer ou inviter à tuer dans un raffinement de cruauté ? La Source S.
Qu’est-ce qui constitue une énigme insoluble, et le restera peut-être, même à la dernière page ? La Source S.
Qu’est-ce qui est authentique dans cette histoire ?
L’impact de la Source S.
101589676

+ l’intrigue de ce roman se déroule crescendo et nous happe dans un tourbillon d’Histoire fascinante, accessible aux néophytes grâce aux explications des différents historiens, que ce soit nos deux protagonistes principaux ou les rencontres de quelques pages… D’ailleurs, rassurez-vous, l’auteur laisse heureusement notre esprit décanter ses informations riches et cruciales pour l’enquête avant de reprendre le fil de ses explications !

+ ses respirations sont assez originales puisqu’elles se font à travers un voyage gustatif (j’ai rarement eu l’occasion d’en lire de pareilles !) : les descriptions des plats et des vins sont à se damner, et nous sommes nous-mêmes extasiés et comblés devant de telles esquisses…

+ n’oublions pas l’action à la Da Vinci Code (qui dit découverte historique d’importance dit complots et traques) et la relation ambiguë entre les personnages principaux que j’ai particulièrement aimée pour cette symbiose professionnelle, cette émulation teintée de sapiosexualité, et l’ironie affectueuse inhérente à ces personnalités bien trempées.

+- plus précisément concernant l’intrigue, j’ai avancé sur des montagnes russes. La découverte capitale incomplète est assez abstraite et brumeuse, du fait de ses références intertextuelles spécifiques, mais on semble sans cesse s’en approcher sans pouvoir la saisir pleinement, et c’est assez rageant ! Il faut être très patient et enrouler patiemment le fil autour de notre main avant de pouvoir reconstituer la pelote et atteindre le but de notre quête… J’ai particulièrement aimé le fait de remettre en cause les piliers de notre civilisation et d’ébranler nos consciences en nous amenant à nous questionner et à retourner nos racines pour les observer à la loupe.

Cette exploration spirituelle et historique dépoussière nos dogmes profondément encrés et leur propose un nouvel éclairage, que Philippe Raxhon creuse délicatement et avec ingéniosité, tout en ajoutant des scènes de son cru (sans jeu de mots ?…).

101589677

Perso préf : Laura Zante, énergique et efficace, éclatante et déterminée… Elle est féroce mais sait rester humble et appeler à l’aide lorsque le besoin s’en fait sentir, sans pour autant ressembler à une pauvre âme en détresse.

En quelques mots : intellectuel, bouillonnant, sensuel.

Oeuvre similaire : Anges et Démons et autres enquêtes de Robert Langdon écrit par Dan Brown, pour son côté « thriller historique » ainsi que les relations entre l’universitaire et les femmes.

Ce livre paraîtra le 18 mars sous un autre titre aux éditions Hachette.

1 réflexion au sujet de “La Source S – Philippe Raxhon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s