Jeunesse

A La Croisée des destins – Valentin Rousseaux

fairy-light-stringLe destin… Quoi de plus incertain ? Réveillé en pleine nuit à la suite d’un mystérieux rêve, le jeune Sacha voit sa vie basculer. Il est happé dans un autre monde. Un monde en proie à une terrible guerre, où gouvernent les dons surnaturels. Les hommes y contrôlent les pensées, les villes s’érigent sur plusieurs étages et les secrets y sont aussi tranchants que des lames… Premier tome du trilogie remarquable ! Le voyage initiatique d’un jeune héros qui devra enchaîner des quêtes de plus en plus dangereuses dans un univers impitoyable… Mais jusqu’où ira-t-il ?101589677

+ énormément de rebondissements auxquels on ne s’attend pas ! Les frontières entre le bien et le mal sont poreuses, rien ni personne n’est tout à fait manichéen, et j’aime cette vision des choses. On change également quelques fois de point de vue et ce n’est pas pour déplaire !

+ les références à l’inné et à l’acquis à travers les Innés/Adaptés ayant des pouvoirs magiques était super originale ! Comme quoi tout peut arriver…

+- la découverte des pouvoirs était bien trop rapide à mon goût, pas le temps d’installer le décor que le héros est embarqué dans son aventure, de l’autre côté…

– beaucoup trop d’intertextualité avec Harry Potter : le rêve de Sacha des souvenirs sur les étagères telles les prophéties a département des Mystères, un orphelin, un vieux maître lui prodiguant de sages conseils (cc la scène des explications à l’infirmerie), les rdv nocturnes interdits entre les ennemis Sacha et Taylor, la famille de Cyprien chaleureuse comme celle des Weasley…

+ cependant, des innovations magiques apparaissent : les pouvoirs parfois très spéciaux des élèves de Myragodes (manipulateur de mémoire, contrôleur de pensée, don d’invisibilité…), le super cours d’entraînement qui se déroule à l’intérieur de tableaux pour ne blesser personne en réalité… J’ai particulièrement aimé la Fleur de Puissance et les billes que l’on place au creux des arbres, mais je vous les laisse découvrir par vous-mêmes !

Cette lecture était assez bonne, même si je m’attendais à plus d’originalité.. Le palimpseste d’Harry Potter était trop présent à mon goût, c’est dommage.. Je reste malgré tout sur un assez bon souvenir.

Merci aux éditions La Plume et le Parchemin et l’auteur pour leur gentillesse et cette découverte !

101589676

Perso préf : Eléonore, pour qui j’ai eu beaucoup d’empathie.

En quelques mots : inspiré, action, quête.

Livres similaires : Tara Duncan.

Publicités

3 réflexions au sujet de “A La Croisée des destins – Valentin Rousseaux”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s