Fantastique

Myrihandes, Le Secret des âmes-soeurs – Guilhem Meric

fairy-light-stringArrachés brutalement l’un à l’autre quand ils étaient enfants, Sisam et Helya se retrouvent dix ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Sœurs, capables de s’unir en un seul et même corps aux pouvoirs de légende : un Myrihande.
Leur existence, hélas, est hors-la-loi. Œuvrant sous l’autorité d’un lointain seigneur, les Gouverneurs des Trois Cités exercent depuis toujours une terrible oppression sur les Âmes-Sœurs, afin que nul Myrihande ne renaisse en ce monde.
Pour sauver leur amour, mais aussi libérer toutes les autres Âmes-Sœurs prisonnières des Cités, Sisam et Helya vont devoir tout apprendre du lien secret qui les unit, qui pourrait faire d’eux le plus sage et le plus puissant des Myrihandes…101589676

Une histoire qui mêle ma passion du fantastique à ma fascination pour les mystères et la survivance de l’âme.

+ cette citation de l’avant-propos résume parfaitement l’ardeur que l’auteur a su mettre dans son oeuvre et que nous ressentons à travers le soin apporté à l’esthétique du roman (extérieure avec la magnifique illustration des âmes-soeurs et intérieure avec l’annexe tout aussi bien illustrée, ainsi qu’agrémentée de nombreux rappels et approfondissement sur l’univers d’Œsion), comme à celui apporté au texte en lui-même (la stylistique et le vocabulaire collent parfaitement à chaque personnage!).

+ d’ailleurs, le CD en complément du roman nous permet une immersion sur ces terres lointaines et imaginaires, grâce au chant venu d’ailleurs, incroyable et dépaysant. On a l’impression d’être dans un cocon et de voyager, d’observer du ciel les aventures des héros.  Un mélange entre la BO de Skyrim et le chant cristallin des âmes-soeurs, la musique ponctuée par le tambour annonce le grand destin des Myrihandes  : j’adore !

+ ce roman est somme toute un pavé ! Mais son découpage en plusieurs petits chapitres le rend plus léger et simple à lire. En outre, on est tellement plongé au coeur des péripéties qu’on ne veut plus décrocher de notre lecture !

+- pour en venir aux personnages, le vocabulaire utilisé dans leurs discours était tout à fait adéquat à leur mentalité. Parfois peu utilisé de nos jours, pittoresque, il n’était pourtant pas ampoulé et j’ai trouvé cela plutôt original ! En revanche, j’ai trouvé le personnage d’Ecléis extrêmement irritable.. Comment se faire entendre lorsqu’on ne prête pas attention aux sentiments de son interlocuteur ?!

+ les phénix décrits avec une nacelle et des traînées de feu m’ont tellement fait penser au jeu Age of Mythology que je me devais de le référer ici ! Ces descriptions étaient splendides…

+ le mythe à l’origine des Myrihandes est passionnant, j’aurais aimé en savoir encore plus ! Mais je ne vous divulguerai rien ici et vous renvoie au roman qui vous révélera ses secrets lui-même…

Ce qui est étrange et que je dois souligner, est le fait que je me rappelais avoir lu l’histoire de l’enlèvement, du garçon qui grandit et devient fort etc., jusqu’à peu près la moitié du roman… Pourtant je n’avais jamais eu accès au roman avant ce jour-là ! Est-ce que cela vous est déjà arrivé ?

Des secrets et complots dévoilés, des créatures fantastiques (dans les 2 sens du terme!), des alliances qui se forment pour combattre la justice… J’ai bien aimé ce voyage passé avec des personnages aussi divers que fascinants !

Je remercie encore Guilhem Meric pour l’envoi de son roman et du CD l’accompagnant, ainsi que de sa dédicace aussi inattendue que touchante !

101589677

Perso préf : Nisis, rebelle qui se bat coûte que coûte pour l’équité et l’amour. Elle essaie de raisonner son entourage par tous les moyens, et seule sa moitié peut la tempérer… Je l’ai trouvé captivante !

En quelques mots : remarquable, intriguant, riche.

Livre similaire : Eragon – Christopher Paolini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s