Rencontres

Rencontre avec Joseph Vernot

fairy-light-stringLoin de se contenter d’être les faire-valoir des héros, des princes ou des chevaliers, les princesses sont des héroïnes à part entière qui ont une vocation commune : s’extraire d’un destin qui leur est imposé. Souvent jalousées pour leur beauté et primées pour leur indépendance, elles ne doivent leur liberté qu’à leur détermination et à leur vertu plutôt qu’à un quelconque prince charmant. Les sorcières et les fées l’ont bien compris : le véritable pouvoir s’obtient sous l’égide de la nature et de la magie, loin de l’approbation de la gent masculine.101589676

Il y a maintenant plusieurs semaines, j’ai assisté à une rencontre avec Joseph Vernot, et c’était une très bonne rencontre ! Il nous a expliqué son parcours, assez atypique puisqu’il n’a pas fait d’école d’art mais qu’il était étudiant à l’ESPE de Besançon (comme moi !) pour passer le CRPE.

Puis nous avons découvert ses influences, et j’avoue avoir été sous le charme également des illustrations d’Edmond Dulac, Arthur Rackham, John William Waterhouse et ses Nymphes, et Michel Ocelot qui constituent sa « bibliothèque interne ». Je vous conseille d’aller jeter un oeil à leurs oeuvres !

Il aime avoir une ambiance de travail spécifique, s’entourer d’objets comme dans un cabinet de curiosités, et planifie beaucoup ce temps qu’il y consacre avec quelques rituels. Etant perfectionniste, il doit souvent sacrifier des détails d’illustration ou des recherches préalables puisqu’il est limité dans le temps… La dur réalité d’artiste !

Heureusement, pour ce volume de « Sorcières, fées et princesses », et le précédent concernant les héros de chevalerie, les éditions Marmaille lui ont laissé carte blanche ! Que ce soit au niveau des textes choisis, divers (issus de plusieurs continents et époques), de ses découpages (les histoires sont ainsi résumées, mais en détail s’il-vous-plaît!), ou des illustrations, tout est fabuleux et bien construit ! Il est d’ailleurs devenu directeur de la collection et nous promet encore de nombreux petits bijoux !

Finalement, cette rencontre était très inspirante, et m’a donné envie de me plonger dans l’intertextualité qui passionne Joseph Vernot (Tolkien et son propre palimpseste notamment)…

C’est tout pour mon petit récap’, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à poser des questions en commentaire ! Pour ce qui est de mon avis sur ce livre, je vous renvoie à ma page insta.

101589677

PS : si vous êtes fan de LOTR, dites-le lui en séance de dédicace, et vous aurez peut-être la chance d’avoir une illustration eowynesque !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s