Thriller

Sans mon ombre – Edmonde Permingeat

fairy-light-stringAlice a tué Célia, sa jumelle.
Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l’existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place.
Du moins le croit-elle. Car au « pays des merveilles », ce n’est pas le bonheur mais le désenchantement qui l’attend.
La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… jusqu’à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes…101589676

+- l’intrigue originale a su capter mon attention et m’a entrainé jusqu’au bout de ma lecture, cependant j’ai trouvé qu’elle aurait pu être plus poussée. On plonge directement dans l’action, « in medias res » : dès les premières pages, Alice a tué sa soeur et pris sa place. Pas très crédible, mais ça a le mérite d’éviter l’ennui ! D’autres éléments n’étaient pas très crédibles : Alice se veut super-intelligente, mais elle laisse beaucoup d’indices pouvant se retourner contre elle vis-à-vis de ce changement d’identité…

+ l’intrigue n’est pas seule, nous avons aussi d’autres histoires qui tournent autour, et qui sont tout aussi intéressantes. L’auteure nous montre diverses apparences trompeuses : une apparente respectabilité peut cacher de sombres vices, ou l’herbe que l’on pense plus verte à côté se révèle aussi désechée que la nôtre… Elle nous met également dans des situations délicates et terribles, où nous voudrions rétablir la justice, et qui je l’espère peuvent faire réfléchir des personnes dans une situation similaire…

– en revanche, je n’ai pas aimé le côté pédant et sans auto-dérision d’Alice, qui pourtant attend tout l’inverse des personnes en face d’elle. Elle ne fait pourtant que citer des tartes à la crème (la substantifique moëlle d’Alcofribas Nasier, beaucoup trop ressortie à tort et à travers, dont nous avons l’exemple dans ce roman), et d’après elle, personne ne connaît Madame Bovary ou Sigmund Freud… Je pense que ça se passe de commentaire ! C’est un personnage odieux et dénué d’intérêt, mais elle aura le digne retour de médaille qui lui revient! (Enfin, pas assez vite à mon goût…). L’auteure utilise un vocabulaire arriéré (lippe qui a fortement marqué Chris) qui n’était à mon sens pas forcément utile, et qui m’a plutôt conforté dans l’idée que cette dernière ne donnait pas tout à fait tort à Alice…

+ en tout cas l’histoire se lit très vite et reste enrichissante du point de vue de la gémellité et des relations parfois tendues au sein d’une cellule familiale. Le texte est ponctué de petites leçons de philosophie, psychologie ou littérature que j’ai beaucoup apprécié, lorsqu’elles étaient dénuées de sarcasme et moquerie ! Je n’avais jamais réfléchi à la question des plats, des « choix culinaire[s qui] engag[ent] des valeurs esthétiques, éthiques, symboliques, politiques, voire métaphysiques » par exemple !

Ma lecture reste donc mitigée. Je l’ai lu assez vite, j’ai été intéressée par pas mal de réflexions, mais l’histoire n’était pas si aboutie à mes yeux et aurait méritée plus d’approfondissement.

101589677

Perso préf : Maud qui est intelligente, pleine de vie et très gentille m’a charmé. Une bulle d’humanité dans ce roman !

En quelques mots : rapide, agaçant, intéressant.

Livre similaire : Apocalypsis – Eli Esseriam, pour le côté pédant et antipathique du personnage féminin.

Publicités

6 réflexions au sujet de “Sans mon ombre – Edmonde Permingeat”

    1. Merci beaucoup ! Pour la lippe c’est surtout Chris (oasislivresque) qui m’a fait remarquer la redondance, mais les mots un peu archaïques de ce type me restent bien ancrés en mémoire 😅 il revient à la mode des personnages qui se veulent pédants…

      J'aime

Répondre à Mademoiselle Cup Of tea Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s