Fantastique

Divine corruption – David et Alexandre Rousseau

fairy-light-stringQue devient-on à notre mort terrestre? Un paradis, un dieu aimant et bienveillant attendant patiemment notre venue, facétie ou vérité? Derrière la beauté se cache parfois la pire des cruautés.
Joseph est un soldat humain tricentenaire ambitieux à la recherche d’une opportunité rare, rejoindre la caste céleste. Pour ce faire, il entre au service d’un archange manipulateur et avide de pouvoir qui l’entraîne dans une course pour sa propre survie. Fier et déterminé, il accepte sans hésitation la tâche qui lui est confiée, loin d’imaginer toute la portée de cette décision.
101589676

+ le roman commence par une belle carte et des commandements qui m’ont rappelé le jeu « SCP », j’ai adoré ! J’ai aussi aimé la référence (volontaire ou pas) à Thamriel de The Elder Scrolls avec le nom de Thiamel (ouais bon ok l’intermédialité est peut-être tordue, je vais sûrement loin MAIS je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser!). On retrouve d’autres commandements tout le long du livre, ainsi que des lettres, des extraits de journaux intimes.. Sans être étouffants, ils apportent un plus à l’histoire en approfondissant l’univers de ce roman!

+ Le processus de corruption, le cannibalisme et ces différents royaumes sont totalement originaux, ils nous offrent une nouvelle manière d’aborder les intrigues et complots de « l’humanité » vs. les dieux. Décrivant un espèce de paradis corrompu justement, où les humains sont de simples marchandises condamnées à servir les célestes, le roman change notre vision habituelle de la vie « après la mort » en nous renvoyant à ces mondes bientôt enténébrés, où les batailles ne sont pas rares.

+- les batailles sont par ailleurs très bien décrites. Vivantes, très efficaces et complètes, elles contrebalancent la stylistique des dialogues qui est parfois à améliorer (ponctuation bancale surtout, qui donne un effet « factice » et forcé de ces paroles..).

+ on assiste à plusieurs changements de narrateurs : de la victime au bourreau en passant par « Mère nature » si l’on peut dire. Leurs histoires se rejoignent toutes et sont souvent la continuité du chapitre précédent, alors impossible de s’y perdre, même si les noms des personnages ne sont pas tout de suite mentionnés.

+ un autre changement m’a aussi pas mal surprise malgré des signes plus que flagrants… Je ne préfère pas vous le dire et vous laisser (peut-être) aussi la surprise, mais c’était bien joué de la part des auteurs, j’en suis encore amusée !

Ce roman comporte beaucoup de règles, de créations d’univers et de personnages spéciaux qui le rendent unique, c’est pourquoi je vous le conseille. Il faudra passer outre les quelques erreurs de style malheureusement, mais elles peuvent tout à fait se corriger !

Je remercie encore les auteurs pour leur envoi et dédicaces !

101589677

Perso préf : Naïmah, pour les pensées qui lui traversent l’esprit à la fin du roman. Pour toute l’obscurité au fond d’elle-même contre laquelle elle doit se battre, et qui finalement pourrait s’appliquer à nous-même.

En quelques mots : innovant, tueries, ambition.

Livre similaire : Le Colonel Chabert – Balzac, pour leurs visions de « l’humanité », et surtout pour la scène (d’ouverture dans Divine corruption) d’un protagoniste sur une montagne de corps humain, qui perd foi en Dieu et est rempli d’un sentiment d’injustice..

Publicités

1 réflexion au sujet de “Divine corruption – David et Alexandre Rousseau”

  1. =3 Ta chronique nous fait énormément plaisir tant elle s’accorde à merveille avec les ambitions premières de Divine corruption.

    J’espère que l’on te retrouvera pour le tome 2.

    Ps : Et désolé pour les erreurs de style, dialogues, etc, nous avons encore pas mal de chemin à parcourir pour être au top.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s