Contemporain

Gisèle – Michèle M. Angel

fairy-light-stringGisèle a tout juste 16 ans quand elle rencontre Paul et tout s’annonce comme dans un conte de fées. Il est beau, riche, et veut l’épouser. Pourtant, rien ne va se dérouler comme la jeune fille l’a espéré. Le destin semble s’acharner sur elle. Aucune souffrance ne lui sera épargnée, mais Gisèle reste forte, l’amour des siens la porte. Qu’est devenu Paul ? L’a-t-il à jamais oubliée ? Dans l’ombre, un homme veille sur elle comme un ange gardien.101589676

+ déjà, l’histoire se passe dans le sud de la Bourgogne. Très bon point puisque c’est vraiment près de chez moi ! C’est top de découvrir les années 50 à la campagne, aussi proche de chez soi!

+ ensuite, et même si c’est révoltant et qu’on a bien envie de faire une leçon au père et autres machos limite misogynes de ce roman, nous avons un petit aperçu des conditions de vie des femmes à l’époque. Rien que d’en parler ici, mes mains fourmillent et l’adrénaline afflue : les mots bien sentis que je n’aurais pas hésiter à balancer à ces «  »hommes » » restent malheureusement dans ma gorge. Mais pour avoir eu des récits de mon arrière-grand-mère sortant en douce et se privant de repas, tout ça pour danser quelques minutes au bal, je sais que c’était une triste réalité.

+ heureusement, il existait aussi de vrais hommes ! Marcel est exemplaire et mérite tout notre respect, pour ne citer que lui ! J’admire son self-control, et comprend l’ensemble ses actes. On a d’ailleurs eu son point de vue à quelques reprises, et j’ai adoré !

+ nous avons pas mal de point de vue différents, en plus de ceux de Marcel et Gisèle : parfait pour aller plus en profondeur dans cette histoire. J’ai également apprécié ceux de Paul et Jeannine, l’imperfection et la perfection en miroir !

– les événements s’enchaînent très rapidement après la moitié du livre, et sont entrecoupés de longues ellipses.. Cela m’a fait une impression de travail non fini, j’aurais aimé que l’auteure développe un peu plus la vie de famille heureuse, même si cela est toujours moins intéressant que la tristesse ou l’aventure en littérature, soyons francs !

Malgré une « accumulation » d’événements tragiques, l’auteure a su rendre son récit réaliste et vivant, pas long du tout, et accrocheur. Ce petit roman est donc assez rapide à lire et émouvant, je recommande, rien que pour l’épilogue très beau qui m’a fait regretter de quitter ces personnages attachants !

101589677

Perso préf : Jeannine est volontaire et ambitieuse, elle lit énormément et elle est assez fair-play et mature. Tout le monde l’estime autour d’elle, et elle sait se montrer à la hauteur des louanges qui lui sont adressées !

En quelques mots : attachant, léger, réaliste.

Livre similaire : Louise Amour – Christian Bobin, pour l’ambiance vintage et l’amour sans borne !

1 réflexion au sujet de “Gisèle – Michèle M. Angel”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s