Aventure, Historique

Aztèques, La Croisée des mondes (3) – Eric Costa

fairy-light-string

Teotitlan, 1517,
Ameyal, fille de chef téméraire, fière et impulsive, est enfin admise comme concubine.
Le rêve qui se cache derrière son regard de jade : s’évader du harem d’Ahuizotl, le monstre aquatique. Mais pour y parvenir, elle devra payer le prix.
D’un côté, la liberté et la vie. De l’autre, la mort ou la prison. Entre les deux, un parterre de fleurs sublimes et vénéneuses. Des rivales et ennemies qui ne lui laissent aucun répit. Un Maître qui la poursuit. Une alliée folle de désir. Une déesse qui l’a choisie pour servir d’obscurs desseins.
Comment s’échapper de cette cage dorée ?
Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d’une civilisation aussi fascinante qu’effrayante.101589676

+ les nouvelles menaces auxquelles doit faire face Ameyal sont toujours aussi addictives que dans les tomes précédents, et nous tiennent en haleine tout le long du roman qu’on ne veut pas lâcher ! J’ai enchaîné les chapitres très rapidement, et quittait le monde d’Eric Costa avec difficulté.

+ nous allons de surprise en surprise : il m’est impossible de deviner quels rebondissements surgiront sur le chemin de notre chère héroïne en quête de son tonalli (sa destinée), et je ne m’attendais pas à ce que l’auteur nous emmène si « vite » dans cette direction périlleuse à travers ce tome !

+ des personnages révèlent leur vrai visage et montrent bien qu’en cette cité dorénavant Aztèques, on n’obtient rien sans rien. Ameyal, que son désir de vengeance mène toujours, va donc de déception en déception, guidée telle une marionnette au sein du harem, et c’est extrêmement palpitant pour nous !

+ ses erreurs, tout à fait humaines, sont également sujettes aux péripéties. Malgré leur côté parfois hors du commun, dont on pense que l’héroïne ne sortira jamais, elles sont plutôt réalistes. Et comme je l’avais souligné pour les tomes précédents, les réactions de chaque personnage peuvent aussi paraître incroyables, mais n’en restent pas moins vraisemblables, ce qui fait toute la force de cette série pour moi !

+ les quelques chants qui ponctuent le récit sont les bienvenus, puisque magnifiques et dépaysants à nos yeux. Un peu comme le sont les dieux et croyances du Mexique précolombien d’ailleurs, ainsi que leur lois et cultures diverses en fonction des peuples, qu’il est plaisant de découvrir toujours un peu plus en détail.

+ les décors sont exotiques et sublimes (cc les huttes à la cime des arbres sur fond de nuit étoilée!), les robes et perroquets chatoyants, les fruits juteux.. On aimerait presque évoluer nous-même dans cet univers. Rien que pour goûter le chocolat chaud qui a l’air délicieux !!

Quel bonheur et quel régal de retrouver Ameyal, le harem, et même de découvrir de nouveaux personnages… Je suis bel et bien devenue une grande admiratrice de cette série, qui je l’espère prospèrera encore longtemps !

Merci encore infiniment à Eric Costa pour son envoi !

101589677

Perso préf : toujours Ameyal, forte et qui ne lâche rien malgré ses déboirs, face auxquels j’aurais sûrement perdu tout espoir ! Cependant, Ehécatl me semble en passe d’occuper bientôt cette place favorite…

En quelques mots : saisissant, excellent, imprévisible.

Livre similaire : Campus – Kate Brian (même style addictif et plein de rebondissements, même si complètement différent dans l’intrigue!).

Publicités

2 réflexions au sujet de “Aztèques, La Croisée des mondes (3) – Eric Costa”

  1. A reblogué ceci sur Eric Costaet a ajouté:
    Chers amis,
    Je partage avec vous cette chronique de Carine, 21 ans, qui fait des études de lettres modernes et dont je salue ici l’initiative : joindre l’utile à l’agréable et aider les auteurs Indés à faire connaître leurs écrits ! Merci encore Carine, pour tes mots et tes encouragements. À bientôt j’espère pour de nouvelles aventures 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s