Contemporain

Les Crèvecoeur 1, Edith et Romain – Antonia Medeiros

fairy-light-stringGermain Crèvecœur, l’un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du XXe siècle, vient d’être retrouvé pendu. Il lègue à un fils mystérieux tous ses biens, y compris une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets…
Pris entre l’amour fusionnel de sa mère Édith et la folie fétichiste de son père cordonnier, Germain grandit au début des années 1920 conscient de sa différence et de sa sensibilité à l’élégance féminine. Des tragédies familiales et des secrets qui hantent son histoire, il puisera toute la force de sa passion créatrice afin de répondre à cette unique question : peut-on guérir son âme au fond d’une bottine pour dames ?
Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecœur est un hymne à la féminité et une fresque fascinante où se mêlent Histoire, sensualité et quête du bonheur.101589676

+ je dois d’abord souligner la plume gracieuse de l’auteure, assez rare pour ce genre de roman ! Les mots sont choisis avec finesse sans être trop ampoulés, et n’en rendent pas moins le texte fluide. J’ai été transporté pendant quelques heures dans les méandres de Bayeux et Paris, comme dans l’esprit des protagonistes.

+ l’histoire commence par une affaire notariale, et cela m’a rappelé le jeu Syberia que j’ai commencé il y a peu, dans lequel l’intrigue tourne également autour d’un legs familial. En outre, l’ambiance feutrée et secrète du roman se déroulant presque toujours dans la maison Gervais / Crèvecoeur, remplie de souliers usés, peut évoquer la fabrique d’automates Voralberg (surtout lors du passage des poupées désarticulées qu’il faut remonter). Je doute que l’auteure y ait fait sciemment référence, mais je me plais à faire ce lien !

+ le récit est globalement surprenant et intriguant, et l’on peut découvrir plusieurs univers différents, qui m’ont personnellement captivé (un tour au freakshow ou à l’exposition coloniale internationale, sans oublier les usines de fabrication de chaussures). Le point de vue sur 3 générations (Edith, Germain, puis Raphaël) était aussi très original et intéressant, puisqu’il nous fait voir l’histoire de l’intérieure, de manière plus active et intense.

+ l’auteure nous décrit des moments et sujets durs, parfois polémiques, avec justesse et un oeil adapté à l’époque. Ainsi nous pouvons côtoyer un traître, ressentir la perte d’illusions d’une femme ou encore voir s’évaporer l’innocence d’un enfant… J’ai été très touchée par certains passages, mais je ne vous en dirai pas plus pour préserver le plaisir de votre lecture !

Et si d’aventure tu m’avais demandé quel genre de père j’aurais aimé être, je t’aurais répondu, avec l’amertume et le regret qui m’étranglent aujourd’hui : « Celui qui, au moins, aura essayé. »

Inspirante et poignante, cette oeuvre m’a totalement séduite. Je pourrais passer encore des heures à vous la décrire, mais je me dois de vous laisser quelques surprises ! J’espère vous avoir communiqué ma passion en tout cas, puisque ce 1er volet était un coup de coeur et j’en reste admirative.

Merci encore à Antonia Medeiros pour l’envoi et ses messages très sympathiques !

101589677

Perso préf : Edith, déchirée entre ses illusions et le retour brutale à la « vraie » vie, la soumission et la liberté, le devoir et l’amour… C’est une femme élégante et forte, créative et respectable, et je pense l’avoir admirée autant que Germain !

En quelques mots : chic, enivrant, fascinant.

Livre similaire : Syberia – Dana Skoll ? (livre que je possède mais qu’il me reste à lire, connaissant le jeu il ne devrait pas être bien différent !)

1 réflexion au sujet de “Les Crèvecoeur 1, Edith et Romain – Antonia Medeiros”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s