Policier

Le Crime de l’Orient-Express – Agatha Christie

IMG_20180102_193609_849.jpg

fairy-light-string

Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent!

101589676

+ La précision et l’acuité dont fait preuve Poirot à l’égard des potentiels indices est bluffante, j’adore (ça rappelle Sherlock alors forcément) ! Ces qualités contribuent à nous immerger dans l’enquête et nous invitent à participer, quitte à s’arracher les cheveux

+ On ne retrouve pas Sherlock (oui mon enquêteur favori) qu’à travers ce sens aiguë de l’observation, mais également à travers la froideur d’esprit de Poirot. Ratchett vivant ne l’intéressait aucunement : en revanche, mort, et surtout tué, l’intéresse ! Je ne sais pas vous, mais je trouve cet espèce d’humour plaisant !

+ L’enquête est très travaillée : de la neige qui déjoue les plans du meurtrier à l’allumette en passant par le mouchoir, l’avalanche d’indices « contradictoires » nous perd mais fait totalement sens lors de la résolution de l’affaire.

Cette résolution d’affaire était peut-être d’ailleurs UN PEU FACILE ! Un deus ex machina qui arrive à point pour regrouper ce melting pot d’indices vous ne trouvez pas ?… Bon ok il fallait trouver l’idée, mais au fond n’importe quels indices auraient pu être semés et ils auraient fait l’affaire ^^’

Un interrogatoire un peu fouilli, personnes interrogées pêle-mêles, on en fait revenir… En série TV type Cold case ça passe, ici cela renforce juste l’impression d’enquête écrite à la va-vite…

Bon cela reste malgré ces petits points négatifs une BONNE lecture (moins que Dix petits nègres cependant hehehe : allez plutôt lire celui-ci ;))

⇒ Book vs. movie par ici.

101589677

Perso préf :  Mary Debenham. Fort de son intelligence, elle préfère rester muette que de dévoiler une parcelle de son intimité et/ou (en grande partie) de sa pensée. Discrète mais observatrice, c’est totalement mon genre d’héroïne préférée !

En quelques mots : singulier, étoffé, traînant.

Livre similaire : Cyanure.

2 réflexions au sujet de “Le Crime de l’Orient-Express – Agatha Christie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s